Communiqué de presse

 

 

Les Chroniques 2016 d'Archéologie vaudoise sortent de presse

La revue annuelle Archéologie vaudoise revient en détail et en couleurs sur les faits marquants d'une année 2016 particulièrement dense en fouilles préventives. Cette cinquième édition s'articule autour de sept articles centraux, qui révèlent un large spectre du passé vaudois, de l'époque néolithique au 18e siècle, sans oublier les périodes celtique, romaine et médiévale. Cinq ans, soit une législature, c'est aussi l'occasion de dresser le bilan des activités de l'Archéologie cantonale et de cerner ses enjeux pour les années à venir.

L'année 2016 a vu l'achèvement de plusieurs chantiers de longue haleine dont les premiers résultats font l'objet d'importants articles de synthèse.
L'organisation spatiale complexe de la nouvelle agglomération celtique de Vufflens-la-Ville investiguée sur le tracé de la future RC 177 donne lieu à de premières analyses interprétatives.
Le bilan d'une décennie de recherches sur le site celtique du Mormont qui a livré près de 250 fosses contenant de riches dépôts de mobilier, illustre bien les diverses pistes suivies par les scientifiques pour interpréter ces découvertes sans comparaison.
Les nouvelles sépultures découvertes dans l'abbatiale de Payerne lors du récent programme de sauvegarde de ce monument du 11e siècle, confrontées avec le corpus funéraire des 19e et 20e siècles, mettent en lumière l'évolution des méthodes et techniques de l'archéologie.
La passionnante enquête menée par une vingtaine de spécialistes sur trois tombes du 18e siècle, découvertes dans le sous-sol de l'église de Daillens, révèle d'étonnantes pratiques.
L'époque préhistorique est également représentée avec un article consacré aux magnifiques haches perforées de la station palafittique de Concise.
La parution d'URBA en cinq volumes, consacrée à la villa romaine d'Orbe-Boscéaz fouillée par l'Institut d'archéologie et des sciences de l'Antiquité de l'Université de Lausanne, est l'occasion de présenter la fouille-école actuelle dans l'agglomération romaine de Lausanne-Vidy. Un article complémentaire propose un examen rétrospectif de la formation des archéologues à l'Université de Lausanne et de leur place dans le monde du travail.
Enfin, la dernière partie de la revue s'attache aux résultats des nombreuses fouilles menées sur l'entier du territoire, de Grandson à Avenches, en passant par La Tour-de-Peilz, Mollens, Lausanne et Nyon.

La revue Archéologie vaudoise – Chroniques 2016 peut être commandée au prix de 15 fr. et gratuitement pour les médias auprès de la Section d'archéologie cantonale, à l'adresse archeologie@vd.ch.

Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud

Lausanne, le
27/07/2017

Renseignements complémentaires :

DFIRE, Nicole Pousaz, archéologue cantonale, Service immeubles, patrimoine et logistique, 021 316 73 29