Communiqué de presse

 

 

Fin de la parution de l'Hebdo: le Conseil d'Etat demande une réunion avec la direction générale de Ringier

A la suite de l'annonce faite ce jour de la suppression du titre « L'Hebdo », le Conseil d'Etat vaudois fait part de sa profonde inquiétude, mais également de sa tristesse par rapport à la disparition d'un titre emblématique de la presse romande, par ailleurs basé à Lausanne depuis sa création en 1981. Il déplore l'annonce de la suppression de 37 postes de travail. Le Conseil d'Etat a immédiatement demandé une réunion de travail avec la direction générale de Ringier.

Après les mesures qui ont touché les rédactions des quotidiens la Tribune de Genève et 24 heures l'automne dernier, c'est un nouveau coup très dur qui est annoncé aujourd'hui et qui touche la presse romande. La disparation de l'Hebdo va conduire à un nouvel appauvrissement de la diversité et la pluralité de la presse, au détriment de la qualité de l'information. L'annonce de la suppression de 37 emplois (licenciements, départs) qui touche également la rédaction du Temps conduit le gouvernement vaudois à demander immédiatement une réunion de travail avec la direction générale de Ringier, pour évoquer cette situation.
Le Service de l'emploi du canton a été informé ce jour par Ringier de l'ouverture d'une procédure pour licenciement collectif ; il veillera à ce que les dispositions légales et les règles usuelles soient respectées.

Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud

Lausanne, le
23/01/2017

Renseignements complémentaires :

DECS, Philippe Leuba, conseiller d'Etat, 021 316 60 10