Un bâtiment de l'Etat distingué par un nouveau standard suisse de construction durable

Maître d'ouvrage du futur CEOL (Centre d'enseignement postobligatoire de l'Ouest lausannois), l'Etat de Vaud a participé à la phase pilote du Standard de construction durable suisse (SNBS), et obtenu la meilleure note des 28 projets présentés dans tout le pays. Ce nouveau standard, qui intègre les différents aspects du développement durable dans la construction, pourrait s'imposer à terme comme une alternative intéressante au label Minergie.

Le Standard de construction durable suisse (Standard nachhaltiges Bauen Schweiz, SNBS) a été créé par un groupement de pouvoirs publics (Confédération, Ville de Zurich, etc.) et d'acteurs économiques (grandes banques, fonds de pensions, etc.) L'objectif de ce nouveau standard est d'intégrer dans la construction les trois dimensions du développement durable (société, économie et environnement) de manière égale et la plus complète possible tout au long du cycle de vie du bâtiment (phases de conception, de réalisation et d'exploitation).
Le SNBS met gratuitement à disposition des projets une méthode et des outils d'évaluation pour les trois domaines cités. Un système de critères, d'indicateurs et de pondération aboutit à une moyenne notée sur une échelle de 1 à 6.
Il existe déjà de nombreux outils d'aide à la planification, standards et labels, qui ne couvrent toutefois le plus souvent que certains aspects de la durabilité. En outre, le SNBS se veut particulièrement adapté à la culture et aux pratiques suisses dans la construction. Pour l'instant, il s'applique principalement aux immeubles d'habitation et aux bâtiments administratifs, et sera adapté prochainement à d'autres programmes. Il peut être utilisé aussi bien pour les nouveaux bâtiments que pour ceux existants.
Dans le cadre d'une phase pilote, ce standard a été testé sur 28 projets de construction dans toute la Suisse. Le futur CEOL de Renens, dont l'octroi du crédit d'ouvrage est en cours au Grand Conseil pour un budget global de 68 millions de francs, a obtenu la meilleure moyenne des projets évalués avec la note de 5,1. Les qualités architecturales, l'adéquation au site ou la procédure de planification du projet se sont particulièrement distinguées. Le Service immeubles, patrimoine et logistique de l'Etat de Vaud était ainsi à l'honneur de la cérémonie d'attribution des premiers standards SNBS ce jeudi soir à Zurich.
Au-delà de son exemplarité en matière énergétique, l'Etat constructeur entend développer et étendre tous les aspects durables de sa stratégie immobilière en favorisant le bon sens et non le dogmatisme. Aussi souhaite-t-il privilégier à l'avenir pour ses projets les plus importants le nouveau SNBS, qui pourrait supplanter à terme le label Minergie parfois jugé trop restrictif.

Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud

Lausanne, le
13/06/2014

Renseignements complémentaires :

DFIRE, Yves Golay, chef de la division architecture et ingénierie du SIPaL, 021 316 73 17; Christopher Pyroth, chef de la section ingénierie du SIPaL, 021 316 73 19.