Le patrimoine immatériel des Vaudoises et des Vaudois: un portrait riche et multiple

A l'issue de l'important travail de recensement des traditions vivantes présentes sur le territoire cantonal, c'est un portrait riche et multiple qui est révélé. Des découpages du Pays-d'Enhaut aux muretiers, tout en passant par les fêtes d'Abbayes, quelque septante fiches ont été élaborées. Reflet actuel de la situation des traditions vivantes, ce répertoire évoluera en parallèle à la matière vivante qui le compose.

Suite à la ratification par la Suisse en 2008 de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO, sa mise en oeuvre a été confiée à l'Office fédéral de la culture (OFC) et aux cantons. Entre septembre 2010 et octobre 2011, le canton de Vaud a établi un premier recensement de son patrimoine culturel immatériel (ou traditions vivantes) - dont certains éléments emblématiques, telle la Fête des vignerons, contribuent déjà à l'importance de son rayonnement culturel.
Un répertoire, réunissant une septantaine de fiches relatives à des traditions vivantes, constitue à ce jour la première base existante du patrimoine culturel immatériel vaudois. L'élaboration de ce répertoire a été menée de deux manières: en lançant des appels invitant la population à faire connaître ses traditions (méthode ascendante) et par un travail théorique et de recherche (méthode descendante). Le canton de Vaud étant vaste et varié, une attention particulière a été portée à la représentativité de l'ensemble des régions: les montagnes (Vallée de Joux, Préalpes vaudoises, Pays d'Enhaut); la campagne (Gros de Vaud, centre et nord vaudois); les rives des lacs (lacs Léman, de Neuchâtel); les villes.
Si certaines traditions sont purement vaudoises, d'autres sont partagées par plusieurs régions et d'autres encore sont localisées dans le canton mais sans ancrage dans une spécificité vaudoise (festivals...) ; elles ont cependant été prises en compte, le critère principal étant celui de la présence de la tradition en terre vaudoise.
Afin de faciliter la transmission des informations relatives au patrimoine vaudois, ainsi que de les rendre accessibles, un site Internet a été créé. Accessible par l'URL www.patrimoine.vd.ch/traditions-vivantes, ce site reflète de manière conviviale et synthétique une très large part de la documentation réunie. Textes, photos et vidéos permettent ainsi de découvrir le patrimoine immatériel vaudois, dans une navigation à la fois thématique et géographique.
Ce recensement est un premier état de la situation. Ce portrait des traditions vivantes présentes dans le canton de Vaud est appelé a être complété dans le futur. La matière qui le constitue est en effet vivante, par sa nature même.

Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud

Lausanne, le
16/01/2012

Renseignements complémentaires :

DFJC, Anne-Catherine Lyon, Conseillère d'Etat, 021 316 30 01
Brigitte Waridel, cheffe du SERAC, 021 316 07 40
Ariane Devanthéry, chargée de projet, 021 648 28 77

Fichiers à télécharger :

Dossier_presse-patrimoine_immateriel