Découvrir un métier et oser s'y projeter

Anaïs se voit polymécanicienne, Marco infirmier

Des stages proposent à 100 élèves de 8e année de l'est vaudois d'élargir leurs horizons professionnels. Les choix professionnels restent encore fortement conditionnés par l'appartenance sexuelle: aux filles le secrétariat, la santé ou les soins, aux garçons les machines, l'électronique ou le bâtiment. Ces stages visent à inciter les jeunes et leur entourage à dépasser ces préjugés.

Pour la troisième année consécutive, l'Ecole technique et Ecole des métiers de Lausanne (ETML) en collaboration avec le Centre d'orientation de l'est vaudois, accueillera 50 filles entre le 19 et le 30 avril 2010. Ces stagiaires auront l'occasion de découvrir des métiers passionnants et prometteurs qu'elles excluent trop souvent a priori de leurs considérations: informaticienne, électronicienne, polymécanicienne, menuisière, mécatronicienne d'automobiles, ébéniste. Grâce aux stages, elles pourront construire un objet technique et rencontrer des femmes qui ont fait des choix professionnels différents. Elles pourront aussi constater que ces métiers demandent des compétences qu'elles ont ou peuvent acquérir, qu'ils comportent une dimension relationnelle et ouvrent de belles perspectives d'emploi.
Une offre analogue dans les métiers de la santé est destinée aux garçons. Cette année, le CHUV, l'EHC-Hôpital de Morges et l'Hôpital Riviera accueillent 50 garçons, entre le 26 avril et le 28 mai. Ils découvriront des métiers tels qu'infirmier, diététicien, homme sage-femme ou encore technicien en analyses biomédicales. Ce sera, pour les stagiaires, l'occasion de vivre des moments sensibles et forts aux côtés d'équipes de soins, de rencontrer des hommes qui ont choisi leur métier hors des sentiers battus. Il s'agit aussi, du point de vue de la santé publique, d'assurer la relève de demain dans des professions qui ont besoin d'un personnel nombreux et divers.
L'objectif est aussi que ces 100 jeunes, de retour en classe, ouvrent la discussion et encouragent leurs camarades à oser se projeter dans un métier au plus près de leurs intérêts et compétences, et loin de tout stéréotype de genre.
La coordination de ces stages est assurée par le Bureau de l'égalité entre les femmes et les hommes du canton de Vaud (BEFH), avec la collaboration du Centre régional d'orientation scolaire et professionnelle de l'est vaudois (OCOSP) et du Centre d'information des professions santé-social (CIPS).

Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud

Lausanne, le
19/04/2010

Renseignements complémentaires :

DSE, Sylvie Durrer, cheffe de service, Bureau de l'égalité entre les femmes et les hommes (BEFH), 079 216 50 27 - Aurélie Debluë, cheffe de projets, BEFH, 021 316 60 29
www.vd.ch/egalite