Enseignants vaudois: le plus souvent au féminin partiel

On parle beaucoup du salaire des enseignants vaudois en ce moment. Mais sait-on qui sont ces enseignants ? Quelles sont leurs caractéristiques d'âge, de sexe, de taux d'activité ou encore de niveau d'enseignement ? Pour la première fois, le SCRIS dresse le portrait des professeurs et instituteurs vaudois dans le dernier numéro de son courrier statistique Numerus. L'enseignant type du canton est une femme sept fois sur dix et qu'il travaille à temps partiel dans plus d'un cas sur deux.

Durant l'année scolaire 2004-2005 dans le canton de Vaud, 8761 enseignants, dont plus de six mille femmes, occupaient l'équivalent de 6672 postes à plein temps pour assurer la formation de quelque 90 000 élèves. Ce qui correspond pour l'école obligatoire à environ un poste et demi par classe, et 12,8 élèves par enseignant.
En fait, 70,9% des enseignants sont des enseignantes, ce qui fait du corps enseignant vaudois le champion de la féminisation dans le pays. Ce taux varie beaucoup cependant selon le degré d'enseignement pratiqué : si le niveau préscolaire constitue un bastion quasi exclusivement féminin (98,6%), le rapport s'inverse au gymnase où l'on compte 61,1% d'hommes.
Le corps enseignant vaudois privilégie à raison de 54% le mode de travail à temps partiel. C'est aux niveaux primaire (58,6%) et secondaire supérieur (56,7%) que le temps partiel est le plus largement répandu. Comme dans les autres secteurs d'activité, le temps partiel est surtout l'apanage des femmes, il concerne près de deux tiers d'entre elles contre un quart des hommes.
En outre, Numerus de février consacre ses articles aux chômeurs de longue durée, à la facturation des coûts de santé, à la prise en charge des handicaps et dépendances ou encore à la mobilité des Vaudois.

Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud

Lausanne, le
22/02/2008

Renseignements complémentaires :

Service cantonal de recherche et d'information statistique (SCRIS), 021 316 29 99 - info.stat@vd.ch